Traumatismes de guerre, traumatismes de l'exil : le raccommodement par l'écriture

  • 38 views

  • 0 comments

  • 0 favorites

  • IRTSHDF IRTSHDF
  • 511 médias
  • envoyé 3 juillet 2017

Corinne Chaput-Le Bars, Docteure en Sciences de l'Education (Université de Nantes), Centre de recherches en éducation de Nantes (CREN), responsable du PREFAS (Pôle de recherche et d'études pour la formation et l'animation du secteur) à l'IRTS de Basse-Normandie.

Les travailleurs sociaux reçoivent des personnes qui ont été victimes de traumatismes dans leur pays d'origine en guerre, auxquels s'ajoutent ceux de l'exil.

Le récit demandé pour l'Office français pour les réfugiés et les apatrides (OFPRA) constitue souvent une violence supplémentaire tant il est pratiqué dans un contexte et avec des objectifs contraires à une expression de soi apaisante.

À partir d'une thèse soutenue il y a un an, nous montrerons en quoi l'écriture autobiographique, mise en œuvre dans de bonnes conditions, favorise le raccommodement de soi.

Tags:
Catégories: conférences

Video CMS powered by ViMP (Corporate) © 2010-2020