Management par objectifs et politique du chiffre : comment est-on gouverné ? Comment peut-on résister ?

  • 88 views

  • 0 comments

  • 0 favorites

  • IRTSHDF IRTSHDF
  • 511 médias
  • envoyé 3 juillet 2017

Isabelle BRUNO, Maître de conférences en science politique, chercheuse au Centre d’études et de recherches administratives, politiques et sociales (CNRS/Université de Lille).

D’où vient le benchmarking ? Comment a-t-il pu proliférer à travers le monde et dans tous les secteurs d’activité, y compris le travail social ? Quels en sont les effets ?

Cette communication présentera les résultats d’une enquête allant de New York à Bruxelles, des archives de la firme Xerox à la préfecture de police de Paris. Elle mettra en évidence la portée politique de cette technique managériale qui produit du consentement et semble désamorcer toute contestation, comme si on ne pouvait pas lutter contre le management par objectifs et ses indicateurs de performance.

Or il ne faut voir aucune nécessité, ni fatalité dans ce mode d’organisation. Des résistances existent ; elles ont recours au droit mais aussi aux statistiques. C’est ce qu’on appelle le statactivisme, pratiqué par des militants associatifs ou syndicaux, des artistes ou universitaires qui construisent d’autres nombres pour ouvrir le champ des possibles, donner à voir une réalité sociale inacceptable ou faire entendre certaines populations exclues.

Tags:
Catégories: conférences

Video CMS powered by ViMP (Corporate) © 2010-2020